Les véhicules polluants concernés sont ceux qui disposent d’une vignette Crit’Air 5 (cf https://www.cartegrise.fr/actualite-carte-grise/crit-air-certificat-qualite/ ), c’est-à-dire les diesels immatriculés avant le 31 décembre 2000 et les véhicules essence de plus de 21 ans. Cela représente environ 700 000 véhicules !

Afin de réduire au maximum la pollution, à l’horizon 2024, Paris et la Métropole du Grand Paris (MPG) souhaitent interdire à la circulation toutes les motorisations diesel, pour ensuite, en 2030, interdire également les véhicules essence.


Quelles conséquences pour les automobilistes ?

Les conséquences sont relativement importantes pour les automobilistes concernés. En effet, afin de se déplacer dans Paris et sa proche banlieue, ils vont devoir utiliser les transports en commun ou bien concrètement, changer de véhicule et s’équiper d’un véhicule moins polluant.

La prime à la conversion mise en place par le gouvernement pourra aider certains particuliers à changer de voiture. Toutefois, il est important de faire attention au choix du nouveau véhicule. D’ici 2021 les voitures disposant d’une vignette Crit’Air 4 seront également interdits à la circulation, et les Crit’Air 3 suivront en 2022.


Si vous changez de véhicule, vous pouvez estimer le montant de votre carte grise en suivant ce lien : www.cartegrise.fr