Une homogénéisation de la réduction des émissions de gazs polluants à l’échelle mondiale.

Le WLTP (Worldwide Harmonized Light Vehicles Test Procedures) est entré en vigueur le 01/09/2017. Il s’agit du nouveau test pour contrôler le taux de pollution et la consommation pour l’homologation des véhicules neufs. D’ici 2019, tous les véhicules seront testés via ce procédé. Le but est une homogénéisation de la réduction des émissions de gazs polluants à l’échelle mondiale.

Un test âgé de 40 ans

Ce nouveau test fut mis en place pour remplacer l’ancien cycle d’homologation NEDC (New European Driving Cycle), âgé de 40 ans et faussé par les moteurs truqués Volkswagen. Il a été aussi particulièrement durci. En effet, le WLTP comprend désormais des essais sur route.

Une révolution

L’UTAC-Céram, l’entreprise chargée de l’homologation officielle des véhicules français, promet une réelle diminution de la pollution. Cependant, les constructeurs français ne sont pas satisfaits de ce test.