Même si ils ont tendance à se stabiliser, les accidents de la route sont toujours chose fréquente sur les routes françaises. On constate même une augmentation d'accidents au mois d'Août (plus de 4 000) et par conséquent de décès (290) par rapport au même mois de l'année précédente. Quels réflexes adopter en cas d'accident pour limiter au mieux les accidents mortels ?


Porter assistance

Le premier réflexe à avoir, que vous soyez impliqué ou simple témoin de l'accident est de vous arrêter et de constater les dégâts. Si vous êtes dans les premiers à constater l'accident, allez porter secours au plus vite aux potentielles victimes, si l'accident a eu lieu il y a plusieurs instants et que des personnes sont déjà en train de prendre en charge les blessés, ralentissez et continuez de rouler pour ne pas entraver la circulation.

Attention, si vous êtes responsable de l'accident qui vient de survenir, vous êtes dans l'obligation de vous arrêter sur les lieux. En cas de fuite, vous commettez un délit de fuite, et êtes alors passible de 3 ans d'emprisonnement et de 75 000€ d'amende.


Protéger et sécuriser la zone

Une fois arrêté, il vous faudra sécuriser au mieux la zone concernée. Pour cela il faudra non seulement protéger la zone de l'accident, mais également mettre en sécurité les piétons aux abords de la route !
Ainsi, comme la loi l'oblige, vous trouverez dans votre voiture un gilet jaune fluo, ainsi qu'un triangle à disposer 30 mètres avant le lieu de l'accident dans le sens de la circulation. Si vous vous trouvez sur une autoroute, n'enfilez que le gilet.

Quelques mesures de précaution sont ensuite à adopter.
Coupez le contact du ou des véhicules accidentés, et sortez-en les blessé si possible. Une fois ces étapes effectuées, placez-vous derrière les barrières de sécurité si il y en a. Vous serez beaucoup moins vulnérable qu'en restant aux abords de la route.


Contacter les secours

Quand tout le monde est en sécurité (à l'abri des autres automobilistes) vous pouvez appeler les secours pour que ces derniers viennent vous porter assistance. Appelez alors le 15 pour le SAMU, le 17 pour la police nationale et le 18 pour les pompiers. Si vous ne deviez retenir qu'un seul numéro, nous vous conseillons le 112, qui est le numéro européen de secours. Au standard, une personne saura comprendre votre urgence et vous mettre en relation avec le service correspondant.
Pour appeler les secours, favorisez les postes d'appel d'urgence, situés tous les 2km sur l'autoroute. En effet, lorsque vous appelez à partir de ces bornes, vous êtes directement géolocalisé par les secours. Si vous n'y avez pas accès, servez vous de votre téléphone portable.

Décrivez calmement la situation pour faciliter la compréhension par votre interlocuteur. Déclinez d'abord votre identité, puis répondez aux questions qui vous seront posées (Victimes, localisation, causes de l'accident...). En apportant des informations claires et précises, vous serez plus à même de recevoir l'aide escomptée.


Assurer l'état de santé

Ensuite, en attendant les secours, vous pouvez encore vous avérer utile. Vous pouvez couvrir les blessés pour ne pas qu'ils souffrent d'hypothermie, et vous pouvez leur parler continuellement de manière à les tenir éveillés.
Comprimez les blessures avec un tissu dans le cas de plaies ouvertes, et desserrez les vêtements pour éviter les risques d'étouffements.
Enfin, si vous connaissez les premiers secours, vérifiez souvent les signes vitaux des victimes tout en les plaçant en position latérale de sécurité (PLS).

Avec ces quelques instructions, n'importe qui peut faciliter l'action des secours avant que ceux-ci n'arrivent sur les lieux. Attention cependant, veillez à ne pas manipuler un blessé si ce n'est pas immédiatement nécessaire pour ne pas risquer d'aggraver les blessures potentielles.


Pour vos démarches d'immatriculation, faites confiance à Cartegrise.fr, prestataire agréé par le Ministère de l'Intérieur.