500€ de plus par cheval-fiscal ? C’est ce que propose l’amendement déposé par les députés de LaREM le 7 octobre. Cette taxe sur les voitures sportives est proposée dans le but de compenser la réforme de l’ISF, devenu l’IFI qui ne prend pas en compte les voitures de luxe.

Au-delà de 36 CV, 500€ de plus par cheval-fiscal

La taxe s’applique aux véhicules comptant plus de 36 chevaux-fiscaux. Chaque cheval, à partir du 37ème, supportera une taxe de 500 €. Cette taxe est limitée à 16 chevaux, elle ne peut donc dépasser 8000 €. Il faut ajouter à cela le Malus et les autres taxes de la carte grise. Cela va fortement impacter le prix des véhicules. La FFVE demande une exonération pour les véhicules de collection qui pourraient être soumis à cette nouvelle taxe.