Moins importante que prévu, la hausse des prix des carburants causée par l’attaque en Arabie Saoudite, mi-septembre, a bien été ressentie par les automobilistes français.

En effet, l’attaque des sites pétroliers en Arabie Saoudite avaient engendré une réelle inquiétude concernant les prix à la pompe. Plusieurs membres du gouvernement avaient assuré que les prix des carburants allaient flamber, grimpant de 4 à 5 centimes.

Le constat à ce jour confirme bien ces inquiétudes. D’après le Ministère de la Transition écologique et solidaire, entre le 13 septembre et le 20 septembre, le prix du gazole a augmenté de 2,58 centimes, passant de 1,429 euros le litre à 1,455. Il en est de même pour les autres carburants. Le SP95 a vu son prix augmenter de 2,11 centimes, le SP95-E10 de 1,68 centimes et le SP98 de 1,5 centime.

Il faut savoir que les prix à la pompe des carburants varient en fonction de plusieurs paramètres tels que le cours du baril de pétrole, le taux de change euro-dollar, le niveau des stocks de produits pétroliers et de la demande, ainsi que des taxes. L’attaque des sites pétroliers a entraîné une réduction de moitié de la production, ce qui a engendré une flambée des cours du pétrole.

À l’aube du premier anniversaire du mouvement social des gilets jaunes, la question est de savoir si cette hausse perceptible va se confirmer dans les jours qui suivent, ou s’il ne s’agit que d’un pic éphémère.


Pour estimer le prix de votre carte grise, vous pouvez suivre ce lien : www.cartegrise.fr