A partir de ce 1er juillet 2019, les véhicules dotés d’une vignette Crit’Air 4 ou 5 sont bannis de la circulation en semaine dans la capitale parisienne. Il faut savoir que cette mesure est permanente, même en dehors des pics de pollution. Ce dispositif s’appelle la ZFE (Zone à faibles émissions).

Quels sont les véhicules concernés :

Les véhicules non classés, c’est-à-dire trop anciens pour avoir une vignette et les véhicules dotés d’une vignette Crit’Air 5 étaient déjà interdits de circuler dans Paris depuis janvier 2017.

Depuis ce 1er juillet 2019, cette mesure concerne également les véhicules Crit’Air 4. Cela concerne uniquement les diesels :
    - Ceux immatriculés avant le 1er janvier 2006, pour les voitures et utilitaires.
    - Ceux immatriculés avant le 1er octobre 2009, pour les poids-lourds, cars et bus.
    - Ainsi que tous les scooters et motos immatriculés avant le 1er juillet 2004.

Quelles sont les conditions d’interdiction de cette mesure ?

Les véhicules cités ci-dessus n’ont plus le droit de circuler dans Paris en semaine, sauf jours fériés, de 8h00 à 20h00.

Concernant les poids-lourds de plus de 3,5 tonnes et les autocars, cette mesure s’étend du lundi au dimanche.

Le périmètre à respecter est Paris intramuros. Les périphériques, les bois de Vincennes et de Boulogne sont exclus de ce périmètre.

Quelles sanctions pour le non-respect de la ZFE ?

Il faut savoir qu’en cas d’absence de vignette Crit’Air ou en cas de mauvaise vignette, vous risquez une amende. Par exemple, si vous possédez un véhicule Crit’Air 4 et que vous circulez dans Paris en semaine, vous risquez une contravention de 3ème classe, soit 68 € dans ce cas précis.

Si vous n’êtes pas résident et que vous traversez Paris pour partir en vacances, vous devez afficher une vignette allant de 1 à 3 sous risque d’amende.

Qui effectue les contrôles?

Les Agents de la ville de Paris sont habilités, tout comme ceux de la préfecture de police, à verbaliser en cas de non-respect des conditions Crit’Air. Ils contrôlent la vignette Crit’Air en même temps que les contrôles habituels (papier du véhicule, permis de conduire, etc.). La ville de Paris indique qu’il est également possible de recourir à la vidéoverbalisation.

Si vous souhaitez calculer le prix de votre carte grise, suivez ce lien www.cartegrise.fr