Depuis le 1 er janvier 2019, la région Hauts-de France aide les automobilistes désireux d’équiper leur véhicule d’un boîtier bioéthanol. En effet, le président des Hauts-de-France, Mr Xavier Bertrand, vante cette mesure en indiquant qu’elle est bénéfique à la fois pour le pouvoir d’achat mais aussi pour l’environnement.


Qu’est-ce qu’un boîtier bioéthanol ?

C’est un boîtier électronique qui se positionne au niveau du moteur et qui permet d’injecter la bonne quantité de carburant en fonction de la proportion d’éthanol présente dans le réservoir pour un fonctionnement optimal. Une voiture essence équipée de ce dispositif homologué pourra donc rouler à l’ensemble des carburants vendus dans les stations services françaises. Il permet de transiter d’un carburant à l’autre sur n’importe quel type de véhicule et d’en réduire les volumes consommés.

L’avantage, autre que financier, est écologique. Le bioéthanol génère deux fois moins de gaz à effet de serre et permet de réduire de 90 % les émissions de particules fines par rapport à l’essence.


Comment se décline ce coup de pouce de la région et comment en bénéficier?

Cette mesure, ou plutôt aide, prend la forme d’une prise en charge du tiers du coût de l’installation du kit, plafonnée à 300,00 € (TTC). Il est important de savoir que le prix d’une telle installation peut varier entre 700 et 1200 selon le moteur que l’on souhaite équiper, mais, au vu du prix des carburants, elle est vite rentabilisée.

Pour être éligible à cette aide, il faut résider dans les Hauts-de-France et être propriétaire d’une voiture essence avec une ancienneté de 2 à 18 ans et d’une puissance ne dépassant pas 10 CV fiscaux. La demande nécessite de fournir un certain nombre de documents tels qu’un justificatif de domicile, un RIB, la copie de la carte grise et la facture d’installation.


Vous pouvez simuler le prix de votre carte grise en suivant ce lien : www.cartegrise.fr