Cartegrise.fr fait un point sur les aides qui seront accordées en 2019 pour l’achat d’un véhicule. Bonus, prime à la conversion et subvention pour un kit E85 seront des aides versées par l’Etat ou les régions. Mais qui pourra en bénéficier ?

Cet article est basé sur les dernières annonces du gouvernement ou des régions et le projet de loi de finances 2019. Attention, Il faudra attendre le vote définitif des lois ainsi que la publication des décrets avant de vous projeter !!


Jusqu’à 5000 euros pour la prime à la conversion


La prime à la conversion a connu un véritable succès en 2018 : l’Etat a octroyé plus de 250 000 primes à ses citoyens français.

Pour 2019, le dispositif est maintenu et de plus, il est renforcé. En effet, la prime sera plus élevée pour les véhicules hybrides rechargeables et les aides multipliées par deux pour les foyers les plus modestes.

Valeur de la prime pour un foyer imposable :

-   La prime concerne les diesels d’avant 2001 et les essences d’avant 1997
-   1000 euros pour un véhicule essence ou diesel, neuf ou d’occasion, qui rejette moins de 130g/km de CO2 et affiche une vignette Crit’Air 1 ou 2.
-   2500 euros pour un véhicule électrique neuf
-   1000 euros pour un véhicule électrique d’occasion

Valeur de la prime pour un foyer non imposable :

-   La prime concerne les diesels d’avant 2006 et les essences d’avant 1997
-   2000 euros pour un véhicule essence ou diesel, neuf ou d’occasion, qui rejette moins de 130g/km de CO2 et affiche une vignette Crit’Air 1 ou 2.
-   2500 euros pour un véhicule électrique neuf
-   2000 euros pour un véhicule d’électrique d’occasion

La grande nouveauté pour 2019 concerne les foyers très modestes (en fonction des revenus et des personnes à charge) et les salariés qui doivent parcourir au moins 60 kilomètres par jour pour se rendre sur leur lieu de travail. En effet, les primes seront doublées ! Vous pourriez donc bénéficier d’une aide de 5000 euros pour un véhicule électrique.


Le bonus écologique pour les véhicules électriques : 6000 euros


Concernant le bonus écologique, aucun changement en perspective. Il concerne uniquement les véhicules électriques. L’Etat accorde à tous les français une prime de 6000 euros pour l’achat ou la location longue durée (minimum deux ans) d’un véhicule qui rejette moins de 20g/km, soit les modèles 100% électriques, parfois équipés d’un prolongateur d’autonomie. Cette prime concerne les véhicules particuliers ou les utilitaires. Toutefois, celle-ci est plafonnée à 27% du prix d’acquisition.

Au niveau local, certaines collectivités peuvent accorder une prime supplémentaire pour leurs habitants. Si vous souhaitez rouler « électrique » n’hésitez pas à vous renseigner auprès de votre commune, département ou région.


Des aides en régions pour le Kit E85


Certaines régions souhaitent accorder un coup de pouce à leurs habitants en leur accordant une aide financière pour l’installation d’un kit E85 qui permet, sur les véhicules essence, de réduire l’émission de gaz à effet de serre et de diminuer le coût du carburant (l’éthanol E85 coûte moins cher que les carburants traditionnels).

La prime diffère selon les régions. Par exemple, dans le Grand-Est et le Sud, ils devraient accorder une prime de 250 euros, dans la limite de 10000 véhicules dans chaque région. Autre exemple, dans les Hauts-de-France, cette aide devrait représenter 30% de la valeur du kit de conversion, selon Xavier Bertrand.


Des réductions possibles sur le malus écologique


Le malus écologique impacte parfois les véhicules familiaux, à cause de leurs rejets de CO2 élevés. A ce titre, l’Etat propose gestes pour les foyers modestes.

-   Le taux d’émission de CO2 est diminué de 20 grammes par kilomètre par enfant à charge de l’acquéreur, à compter du 3ème enfant.
-   Exemption totale du malus pour les « véhicules automoteurs spécialisés » et « handicap », ainsi que pour les véhicules acquis par une personne titulaire de la carte d’invalidité ou ayant à charge une personne titulaire de cette même carte.
-   Un abattement de 40% du taux de CO2 est possible si le véhicule est homologué E85.


La surprime des constructeurs et le crédit à taux moins élevé


Le gouvernement souhaite que les constructeurs accordent une prime à la casse en plus de celle de l’Etat. Il souhaite également que les banques proposent un taux de crédit très bas pour les foyers modestes, afin de les aider à renouveler leur véhicule.

Ces deux sujets sont en discussion actuellement !!!


Si vous changez de véhicule, vous pouvez estimer le montant de votre carte grise en suivant ce lien : www.cartegrise.fr